Lido Due Onde au sud de Monopoli

Près du restaurant Lido Due Onde, Contrada Santo Stefano, Monopoli, Bari, Puglia, Italia

Utile uniquement – aléatoire – 40.935422, 17.323787
Terrain vague en bord de mer.

Au sud de la ville de Monopoli sur la Mer Adriatique il y a quelques portions de côtes rocheuses assez plates mais sans sable où le béton ne règne pas encore. Là il y a quelques endroits pour se poser en camion directement au bord de la mer même si ce sont les mêmes sites recherchés par les italiens pour passer leurs rendez-vous plus ou moins amoureux dans leurs petites voitures (on trouve aussi des prostituées aux routes y menant). Il y a cependant la place pour tout le monde, comme il fait froid ils ne restent pas longtemps et avec le vent et le battement des vagues on n’entend rien des autres. Comme les accès ne sont pas aménagés, les routes sont défoncées, boueuses ou inexistantes, l’approche de nuit est donc un peu problématique.

Côte rocheuse au sud de Monopoli. Photo: Alex Medwedeff.

2012.12.26 – posé en camion aménagé

Avec le Cilento nous sommes déjà dans la zone chaude de l’Italie. Mais nous voulons aller plus au sud. Un des problèmes de notre trafic L1H1 est le manque de douche. On a certes une douche extérieure avec eau chaude chauffée électriquement, mais le réservoir ne fait que 20 litres et comme on avait prévu de prendre un camping l’eau est restée froide. On fait donc une partie de la côte avec le but de prendre un des deux campings que j’avais repéré. Le premier, Camping Villaggio Orchidea à Grisolia Lido en Calabre, est bien ouvert mais à notre goût trop près de la route. Nous continuons donc jusqu’à Marina di Cetraro mais là le Camping Lido dei Pini est fermé et tous les autres aussi.

Là nous sommes embêtés car les campings théoriquement ouverts les plus proches sont à plus de 200 km et on voulait une journée de repos après la nuit agitée par les vaches du Cap Palinuro. Comme nous nous trouvons à un endroit assez étroit de la pointe de la botte italienne, nous la traversons pour nous retrouver vers 14h sur les côtes ouest de la Mer Ionienne. Mais là règne le brouillard, aucun soleil et il fait 11°C, comparé à la côte ouest de Calabre avec ses 20°C c’est une catastrophe. On trouve certes des campings ouverts ici, mais das ces conditions nous ne voulons pas rester, surtout qu’ils ne rouvrent qu’à 16h et qu’il n’y a pas grand chose à faire ici. Espérant que ce soit un effet de la Mer Ionienne, nous reprenons la route pour quelques heures pour rejoindre la côte de la Mer Adriatique à Monopoli. Cette fois-ci nous enclenchons notre chauffage d’eau électrique et prendrons une douche extérieure à la tombée de la nuit et à 8°C.

C’est donc à cause des campings et aussi sur un coup de tête de ma part que nous chamboulons notre route et changeons du côté est de la botte italienne. Nous ne regretterons pas ce choix. Nous passerons fin 2017 dans les régions de la Campanie et de la Calabre et apprendrons que cette côte est très raide et pas ideale pour se poser en camion avec un gosse de 12 ans.

Choses à faire

Pêcheurs travaillant leurs lignes d’hameçons sur le port de Monopoli. Photo: Alex Medwedeff


Trullis à Alberobello. Les signes dessinés servaient à distinguer les habitations, comme des numéros de rue.


Locorotondo vu du sud


Rosace de la Concattedrale di Ostuni. Photo: Alex Medwedeff

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.