Capo Malfatano à Teulada

Teulada, Cagliari, Sardegna, Italia

Site excellent – toute saison –  GPS 38.895065, 8.798535
Endroit sauvage de la Costa del Sud, accès sur pistes étroites en terre, abrités des vents d’ouest.

À l’est du Capi Malfatano, la route redescend vers la mer au fond d’une grande baie encastrée. Enfin, appeler cela une route est exagéré. Le tracé est délimité par le maquis ou la mer et il y a d’énormes trous d’eau longs de plusieurs dizaines de mètres, la terre est boueuse. Le site est prometteur, mais la route m’effraie. J’observe les traces des pneus de véhicules passés après la pluie et avant moi, ils ne semblaient pas avoir eu des problèmes pour sortir de ces veritables piscines. J’essaie ma première flaque et effectivement au fond de celles-ci se trouvent des galets et des pierres, c’est donc comme passer un gué. À l’arrivée l’avant de la voiture est marron jusque par dessus le pare-brise. La baie entre les caps Malfatano et Spartivento est très profonde et donc bien abritée des vagues et du vent de la pleine mer qui s’ouvre juste au sud des caps.

Notre Trafic au Capo Malfatano la veille de la Nouvelle-An. Photo: Alex Medwedeff.

2013.12.31 – posé en camion aménagé

On est la veille de la Nouvelle-An, avant de partir, j’avais repéré quelques sites possibles pour passer la nuit sur la Costa del Sud, mais rien de sûr à 100%. Nous nous y prenons donc à l’avance pour avoir le temps de chercher des alternatives. Il faut d’abord contourner le camp militaire du Capo Teulada par l’intérieur des terres et par la baie de Porto Teulada nous arrivons sans préavis sur la Costa del Sud. C’est beau, c’est sauvage et presque sans maisons, c’est escarpé et la côte est abrupte. Donc joli à regarder mais compliqué à se poser pour la nuit en camping-car. La route fait plusieurs détours par les terres, monte tout le temps et je crains déjà qu’on atterrira à Cagliari sans trouver de coin adéquat. Au Capo Malfatano nous trouvons enfin un site, et c’est un des meilleurs.

Nous nous installons pour boire un café et faisons encore une randonnée jusqu’à la tour sarrasine en haut du cap. Un seul regret: ne pas être resté plus longtemps, mais c’était aussi mon erreur: je n’avais pas fait le plein d’eau.

Choses à faire

Torre di Piscinni, une tour espagnole sur la face est du Capo Malfatano. Photo: Alex Medwedeff


Faro di Capo Spartivento. Photo: Alex Medwedeff


Stangioni di Su Sali à Chia et Spiaggia Su Giudeu. Photo: Alex Medwedeff

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.