En ski à travers le Groenland

Un vrai voyage dans la série des Livres de voyages anciens.


Fritjof Nansen

Groenland

Période du voyage 1888-1889, date de parution 1890. Original norvégien, traductions complètes en diverses langues

Environ 300 pages, plusieurs gravures de dessins. Titre anglais: “The First Crossing of Greenland”.

Il n’y a pas de version numérique française, les versions anglaises sont pénibles à télécharger (publicités et redirections), donc je ne mets pas de lien ici. J’ai lu une version analogue de ce livre en allemand.

Il s’agit de la première expédition de Nansen où il démarquera sa notoriété. La traversée du Groenland d’est en ouest, à pied, avec un équipement léger et en terrain complètement inconnu à l’époque est un exploit demandent beaucoup aux six hommes. L’équipement d’antan ne correspond en rien à nos tentes et vêtements modernes. La plupart du temps ils se couchent dans des sacs de couchage gelés et se réveillent baignant dans 10 centimètres d’eau le matin. Dans le centre de l’île, il fait extrêmement sec, mais ils doivent économiser leur combustible et de ce fait il ne peuvent pas faire fondre assez de neige pour boire. Ce n’est qu’en arrivant sur la côte ouest qu’ils retrouvent du bois, quelques petits animaux à chasser et à se nourrir d’aliments frais. Après 49 jours de traversée, ils arrivent trop tard dans l’année pour repartir avec le dernier navire, ils hivernent dans le village inuit de Godthåb.

Ce livre décrit une expérience que l’on pourrait répéter de nos jours, le terrain et la configuration n’ont pas changé, il y a peut-être un peu moins de glace et de neige sur les côtes. Le doute s’installera cependant quand on lit les péripéties en détail, les souffrances dans le froid, la chasse, la construction d’un canot de fortune. Et par dessus toute l’incertitude: ils ne connaissent que la distance linéaire, mais pas la hauteur de 2720 mètres à atteindre, pas l’état de la glace, pas la situation de descente dans le fjord sur la côte ouest. Il s’agit d’une véritable aventure pour laquelle nous sommes peut-être trop frêles et peureux de nos jours.

Equipe de la traversée du Groenland avec Fridjof Nansen, il est le deuxième de gauche

Fjord sur la côte ouest du Groenland en 1996

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.