Climat et saisons dans les Antilles françaises

Cadre équatorial

En gros il fait toujours chaud en Guadeloupe et il ne pleut pas tout le temps durant la saison humide. De ce fait la saison touristique s’étend sur toute l’année avec un pic lors du carnaval et un peu plus de gens durant la période sèche généralement. Le climat reste cependant strictement maritime.

En dépendance de la position de l’anticyclone des Açores il y a dans les Petites Antilles deux saisons qui ne correspondent en rien aux quarte saisons au nord et au sud du 35ème parallèle.

Janvier à Juin, le Carême, période sèche

Le cœur de cette période se situe entre fin février à avril.

L’anticyclone des Açores envoie un flux d’air rafraîchissant venant du l’est. Ce vent plutôt sec procure une sensation de confort, les températures effectives ne dépassent pas 30°C l’après midi. Sec ne veut pas dire ciel bleu. Des nuages se forment surtout sur les montagnes où il peut pleuvoir un jour sur deux sous forme d’orages locaux. L’air reste cependant assez humide pour générer des averses, essentiellement en fin de nuit.

Juillet à décembre, l’Hivernage, période humide

Le cœur de cette période se situe entre juillet et octobre.

La  Zone de Convergence Inter-Tropicale (Z.C.I.T.) évolue vers le nord, elle est une zone dépressionnaire qui influencera cette période, l’effet de l’anticyclone des Açores est amoindri. Il pleut plus souvent et de manière plus intensive, souvent dès l’après-midi. Les températures dépassent 30°C et avec moins de vent la sensation de chaleur est beaucoup plus grande.

C’est dans cette période que se produisent les cyclones en provenance perturbations d’Afrique.

La végétation et le climat tropical

Les plantes, qu’elles soient sauvages ou cultivés, ne font pas beaucoup de différence entre les deux saisons. Certaines comme les bananes, le café ou le cacao s’en moquent complètement, d’autres observent quand même un cycle annuel. C’est le cas de la canne à sucre qui est plantée pour être récoltée au début de la saison sèche pour avoir un taux de sucre maximal.

Beaucoup de plantes naturelles fleurissent et produisent des graines toute l’année, mais quand on est par exemple en février en Guadeloupe on ne verra pas beaucoup de fleurs sauvages, même dans les parcs et jardin, il n’y aura pas d’abondance florale. Au dire d’un agent de l’ONF, le pic de floraison naturelle se situe à la fin de la saison sèche, c’est-à-dire vers le mois de juin.


Les Saintes vus du Vent Soufflé dans les Monts Caraïbes

Les Saintes vus du Vent Soufflé dans les Monts Caraïbes

No Comments

Leave a Comment