Voyages en France pendant les années 1787, 1788, 1789

Un vrai voyage dans la série des Livres de voyages anciens.


Arthur Young

France

Période des voyages 1787-1789, date de parution 1792. Original anglais, version française complète.

Environ 270 pages, pas d’illustrations. Première édition en anglais en 1792. Version française de 1882. Écrit en français moderne.

Version numérique sous divers formats: Voyages en France pendant les années 1787, 1788, 1789 by Arthur Young.
Cet agronome anglais part en France pour étudier l’agriculture en France. Il choisit un bien mauvais moment pour son but. L’économie est à l’arrêt, les récoltes sont mauvaises ou pourrissent sur les champs, beaucoup de terres restent incultes. Nous sommes à la veille de la Révolution française dont les origines sont basés sur ce mauvais état de la France. Son récit forme une description complète de l’agriculture, de la société, des routes et des mœurs de ce temps. Ce texte est d’autant plus valeureux, qu’en ce temps personne n’avait pris la peine de décrire la France, surtout pas les français eux-mêmes.

Vers la moitié du livre, l’auteur trébuche en plein dans la Révolution. Il se trouve à ce moment même directement à Paris et participe en tant que spectateur critique à des réunions que nous connaissons de nos cours d’histoire comme le Jeu de Paume. Or ici n’est pas présenté le résultat de ces débats, mais comment ils sont tenus, leur longueur, la rhétorique employé et le simple fait que les parleurs avec la plus forte voix et la plus longue haleine sont souvent ceux qui font passer leurs idées en fin de journée. Arthur Young n’hésite pas d’interpréter politiquement ce qui se passe durant ces jours à Paris et de critiquer les grands noms comme Jacques Necker et tous les orateurs révolutionnaires.

Il ne reste cependant pas à Paris et continue son voyage où il documente la Révolution en province. Il s’étonne du retard d’information de plusieurs semaines sur des distances assez minimes comme Metz. Ce qui reste surtout documenté est la pauvreté, la désinformation de la population (par les deux partis), la corruption et l’imposition extrêmement inégale du système qui chutait 1789.

Carte des trois voyages de Young (cliquer pour voir la source sous persee.fr)

Robert Andrews, considéré par Arthur Young comme un pionnier modèle de la gestion agricole, avec sa femme dans un double portrait par Thomas Gainsborough

le Pont du Gard en 2007, tel que Young a pu le voir

Église Saint-Michel d’Aiguilhe à Puy-en-Velay en 2014

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.