En Espagne en camion aménagé en hiver

Valable toute l’année

Il y a peu de campeurs dans ce pays, peu de camping-cars et encore moins de camions aménagés. Mais il y a beaucoup de touristes qui viennent en masse durant la belle saison et cela entraine quelques interdictions qui se limitent à des zones touristiques et des parties de la côte à l’état naturel.

Il y a peu de barres aux parkings et aux accès.

En hiver

Suivant les endroits la saison touristique est très courte. De ce fait il y a alors très peu de touristes et on est un peu plus libre dans le choix d’un endroit pour se poser.
Une différenciation suivant grandes régions se trouve plus bas.

Barrages et interdictions saisonnales

Je n’en ai pas vu. Les parkings restent ouverts hors saison.

Campings en hiver

On en trouve des ouverts, une dizaine pour toute la côte nord par exemple. Les installations sont d’assez bonne qualité dans ces cas (douches fermées), les prix sont relativement élevés. Le charme n’est pas forcément de mise, comme au Camping Laredo.

Le Trafic au Camping Laredo

La côte méditerranéenne

La côte méditerranéenne est soit fortement construite, soit très escarpée et sans accès carrossable. Il vaut toujours mieux chercher les hauteurs loin à l’arrière de la côte comme sous le Coll d’en Poca-sang à Colera. Mais même ceci n’est pas forcément possible car parfois il y a des constructions jusqu’aux crêtes.

La saison touristique forte dure de mai à octobre, mais même hors de ce temps il y a beaucoup de monde vivant à l’année sur la côte (le retraités au soleil). Pour se poser il n’y a donc pas beaucoup de différence entre l’hiver et l’été.

Notre Trafic garé pour la nuit sur la crête est du Puig d’Esquers

L’intérieur des terres

Dans le centre il y a des zones avec très peu de population. Beaucoup de retenues d’eau ont été crées et des routes ont été dévié. Sur les portions de route restante, il y a souvent des endroits très paisibles pour se poser. En pays agricole, la place pour se poser manque souvent. Dans les parcs naturels, les parkings aux départ des randonnées sont souvent une bonne option.

Il faut savoir que le plateau ibérique se trouve à une hauteur tournant autour de 600 mètres d’altitude. Entre octobre et mai il peut faire vraiment froid et aussi neiger. Ce  n’est pas forcément ce que l’on recherche en partant vers le sud.

Près des grandes villes on trouve des campings bien équipés, mais ils sont assez chers, comme le Camping El Greco à Tolede.

Notre petit Trafic entre les gros TUPs à Tolède

Uniquement les campings près des villes ont ouverts à l’année. Plus loin vers le sud on en trouve aussi près des sites touristiques comme au Camping Parque Ardales.

Installés au Camping Parque Ardales

La côte nord

La côte atlantique serait plus propice à se poser, mais les sites possibles et beaux sont assez rares:

  • Il y a plusieurs zones naturelles qui sont mieux barrées qu’avant. Les interdictions ne visent pas forcément contre les campeurs, il s’agit d’interdictions absolues de rouler et il faut s’arrêter à un grand parking sans charme.
  • Certains caps sont libres et beaucoup de monde y vient, on n’y trouve pas de calme et parfois c’est sale.
  • Il y a des interdictions originales comme des limitations à 2 tonnes.
  • La côte est souvent escarpée, les routes et les emplacements sont rarement plats.
  • On voit souvent des panneaux affichant privé.

La saison touristique est limitée à juillet et août et peut-être quelques beaux weekends peu avant et peu après. Cela laisse certaines libertés pour se poser en camion. Il faut quand même savoir que la population locale semble avoir le bougeotte dès qu’il fait beau, ils se rendent donc en masse aux points de vue sur la côte, sites qui correspondent à ceux que nous recherchons pour nous y poser. Ils rentrent tous à la tombée de la nuit.

Il donc possible de se placer comme on veut sur les parkings, comme ici près d’Oviedo.

Parking sur le Monte Naranco au-dessus d’Oviedo

Ici un site où il y avait beaucoup de visiteurs durant la journée et en plus le parking est fort en pente. Mais en avançant sur le cul-de-sac entre les phares de Matxitxakoko, on trouve une place paisible.

Notre trafic au phare de Matxitxakoko

Un camping agréable sur la côte nord, le Camping Perlora à Candás, il est ouvert toute l’année.

Au Camping Perlora à Candás

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.