Anarstapi et arrivée à Ólafsvík

#15  -  - 

Suite du jour 12, 2009.07.21

Nous poursuivons notre avancée vers le cap de Snæfellsnes. Le ciel est beau, le soleil brille, mais un vent permanent me donne le mal de tête insupportable. Nous rejoignons donc le seil camping de la presqu’île, qui se trouve sur la face nord à Ólafsvík.

Route: Búðir – 574 – Anarstapi – 574 – Ólafsvík.

  • La route 574 est depuis 2009 goudronnée sur tout le cap
  • Les accès à Búðir  et à Anarstapi sont aussi goudronnés.

Anarstapi

Près du cap il y a d’autres curiosités géologiques comme la baie Breiðavík à Anarstapi. Certains rochers ont des formes bizarres, d’autres abritent aussi des nids d’oiseaux marins.

La grande statue à l’entrée commémore Barður Snæfellsas, le premier colon sur le Cap Snæfellsnes. Sa saga raconte qu’il était moitié homme, moitié géant.

Géant Barður à Anarstapi

Arches naturelles sur la côte d’Anarstapi

Camping Ólavsvík

Le camping est très simple, il s’agit d’un pré pas très plat, au centre il y a un petit bâtiment abritant une douche et des toilettes. Le soir un agent de la mairie passe pour encaisser le dérisoire prix. Il faut préciser qu’Ólavsvík dispose d’un bon sundlaug (bains chauds) en ville, ceci compense bien la maigre douche. Nous logeons ici deux nuits.

Ólavsvík est surtout un port et une usine de conserves de poisson. Cela se sent aussi très bien au camping, le vent passant généralement d’abord par dessus l’usine puis par dessus le camping. Dans ces fabriques travaillent surtout des femmes philippines, que l’on voit dans le village.

Notre place au camping d’Ólavsvík

Caravane pliable Aliner Hardtop à Ólavsvík

#15  -  - 

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.