Cascades Dettifoss et Hafragilsfoss par la route F862

#32  -  -  

Jour 18, 2009.07.27

Route: Route: Sandvík – 85 – Ásbyrgi – F862 – Dettifoss.

  • Une petite partie de la route 85 était non-goudronnée en 2009.
  • La route F862 semble avoir été goudronnée et élargie depuis 2009.

Dans notre cas, durant l’été 2009, la partie nord de la F862 était facilement praticable en voiture normale, mais il fallait rouler lentement. La partie sud était interdite aux non-4×4, mais ayant parlé avec des gens venus le même jour par le sud, nous avons risqué de la prendre pour ne pas devoir repasser par Ásbyrgi au nord. L’état était bon (pas de sable), mais des grandes flaques de boue pouvaient se former dans de longs chemin creux de plusieurs centaines de mètres. Mieux valait l’emprunter par temps sec donc. Quelques gros cailloux se trouvaient sur la route. Ils étaient à contourner ou à pousser sur le bas-côté. Ces grosses pierres pouvaient aussi se trouver dans les grandes flaques d’eau.

Rouler sur ce genre de routes présente aussi une autre difficulté: elles sont souvent enfoncés à plus d’un mètre par rapport au terrain autour. Ainsi on ne peut pas éviter les véhicules venant en sens inverse et il est surtout difficile de doubler ou de se faire doubler. Avec une voiture normale, on conduira lentement, mais les gros 4×4 foncent. Coincés derrière une voiture lente qui n’est pas conseillée sur ce genre de route, ils ont tendance à s’énerver. Lorsqu’ils doublent finalement, il faut vraiment se mettre à l’écart, car avec leurs grands crampons, ils soulèvent et envolent en l’air des cailloux plus gros que des balles de ping-pong.

Nous n’avons pas pris de photos le long de cette piste, nous étions trop occupés à conduire le Berlingo et de ne pas le planter dans un rocher caché.

Début de la F862 au sud

Il s’agit d’une indication et non pas d’une interdiction formelle.

Route réservée aux 4×4

Randonne de deux heures du Dettifoss au Hafragilsfoss

Mais il pleut. Le plus célèbre Dettifoss est vite atteint du parking.

Le Dettifoss vu de la rive droite

Au retour, nous décidons quand-même d’attaquer la rando de deux heures du Dettifoss au Hafragilsfoss par le Hafragil et retour par la Hafragilsundirlendi. Les chemins sont balisés et il y a des panneaux avec des cartes à tous les parkings et grands croisements de chemins. On passe dans des zones désertiques avec des longues étendues de sable mais aussi sur des rochers.

Les chemins sont balisés (sur le terrain en jaune).

Carte de randonnée dans le Rauðhóll

S’il ne pleuvait pas, on se croirait dans un désert d’Afrique. Les photos sont de mauvaise qualité car les objectifs étaient constamment couvert de buée.

Il faut descendre dans cette vallée sèche sur un talus de sable pour faire la ronde Dettifoss – Hafragilsfoss.

Alex et Nicolas descendent dans le Sanddalur

Le chemin passe par des orgues basaltiques et il est balisé par des piquets oranges.

Alex et Nicolas sans les flancs raides de la vallée Sanddalur

Nous passons ici au-dessus et au retour en bas. Le canyon est sec sur la plus grande partie de son parcours, ce n’est qu’en aval que l’eau ressort à la surface.

Canyon du Hafragil

Hafragilsfoss sur la Jökulsá á Fjöllum

Nicolas et Alex sur le chemin le long de la Jökulsá á Fjöllum, entre Hafragilsfoss et Hafragil

La Jökulsá á Fjöllum a plusieurs affluents livrant de l’eau limpide, contrairement au fleuve principal chargé d’alluvions. L’eau sort sous les éboulis.

Fossvogur

Fossvogur et Jökulsá á Fjöllum au fond

L’eau chute ici sur 27 mètres.

Chute d’eau du Hafragilsfoss sur la Jökulsá á Fjöllum

Chute d’eau du Hafragilsfoss vue de la rive gauche

Le fleuve Jökulsá á Fjöllum naît du glacier Vatnajökull. Avec 206 km, il est l’un des fleuves les plus longs d’Islande.

Jökulsá á Fjöllum en aval du Dettifoss

Alex et Nicolas passent dans les éboulis

Le chemin mène de la rivère au plateau par l’éboulis au fond. Les petites taches rouges sont des randonneurs.

Chemin dans le bas Sanddalur

Des randonneurs extrêmement surchargés descendent le long d’un cordage marin très grossier. Mais c’est le seul passage un peu délicat de notre tour du Dettifoss au Hafragilsfoss.

Randonneurs dans bas Sanddalur

Corde dans la marche du bas Sanddalur

Le vent fait tourner les feuilles ces herbes.

Traces d’herbes concentriques dans le sable noir

Trempés, nous revenons au parking près du Dettifoss. Nous nous mettons de suite en route pour nous réchauffer et pour sécher un peu nos habits, car il continue de pleuvoir et la météo n’annonce pas du beau temps pour le lendemain. Notre but est Reykjahlið au bord du Mývatn.

#32  -  -  

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.