En route vers Þingvellir

#7  -  - 

Suite du jour 9, 2009.07.18

Nous explorons les phénomènes volcaniques de la région avant d’arriver à Þingvellir. C’est d’autant plus agréable que le soleil se montre.

Route: Hali – 275 est – Þykkvabær – 25 – Hella – 1 – Selfoss – 35 – Kerið – 35 – Þrastalundur – 36 – piste – Ölfusvatnsvík – piste – 36 – Camping Þingvellir Nord.

  • Les routes 275, 25, 35 et 36 sont goudronnées sur les sections parcourues.
  • La piste vers la baie Ölfusvatnsvík est couverte de gravier.

Désormais nous montons un peu vers le nord et vers Þingvellir. Il ne pleut plus. Étant géographes, nous devons aller voir des sites géologiques comme le volcan Kerið. Son cratère est assez petit, il est donc facile à monter dessus. Il se trouve dans une chaîne de cinq autres volcans moins encore élevés. Le cratère est profond de 55 mètres.

Vue par dessus le lac du Kerið vers le nord Nord

Forêt plantée dans le Grímsneshraun

Nous sommes près de Reykjavík, toutes les petites maisons éparpillés dans la nature sont des résidences secondaires.

Maisons de vacances des Islandais

Þingvallaskógar

Nous sommes au bord de la route 36 et près du camping au nord de Þingvellir.

Il y a bien sûr de la lave partout, mais au nord de Þingvallavatn elle forme de curieuses crevasses.

Croûte de lave gonflée et déchirée

Le soir au camping, le soleil fait sont apparition. Nous avons visé ce site pour pour laver du linge, mais la machine à laver n’inspire pas confiance. Par contre les douches offrent de l’eau à 70°C, alors on lave dans la douche. Comme il n’y a pas d’arbres, on étend la corde à linge entre la voiture et un panneau.

Notre Berlingo avec tente installée sous le hayon

Séchage du linge entre la voiture et un panneau

#7  -  - 

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.