Eyjafjördur et Ólafsfjördur au nord d’Akureyri

#28  -  -  

Suite du jour 16, 2009.07.25

Route: Akureyri – 1 – 82 – 881 – Hjalteyri – 881 – 82 – Dalvík – 82 – Ólafsfjördur – 82 – 1 – Akureyri.

  • Toutes ces routes sont goudronnées.

Eyjafjördur

L’Eyjafjördur est un fjord avec des montagnes relativement hautes des deux côtés. Comme il avait neigé sur les hauteurs, l’effet est encore plus impressionnant. Il fait beau mais très froid et le vent souffle fort.

À Hjalteyri se trouvent des anciennes industries du poisson avec des racks de séchage pour le poisson. Avant on séchait beaucoup le poisson, mais de nos jours cela se fait plus rarement.

Le phare métallique de Hjalteyri date de 1920 et il est toujours en activité.

Phare de Hjalteyri. Derrière le Eyjafjördur et au fond la montagne Kaldbakur, 1167 m

L’industrie poissonnière à Hjalteyri a été abandonnée en 1966. Comme le matériau de construction préféré est le béton armé, toute construction perdure presque éternellement et est difficilement démontable.

Ancienne industrie du poisson à Hjalteyri

Ces racks semblent avoir été remis en état à des fins touristiques.

Supports de séchage pour poisson en bois à Hjalteyri

Le poisson séché a déjà été retiré, il ne reste que quelques têtes.

Têtes de poissons séchés à Hjalteyri

Dalvík dans l’Eyjafjördur

À Dalvík, on cherchait à prendre un bateau pour aller voir les baleines (et pour ne pas aller là où tout le monde va, c’est à dire Husavík), mais nous ne trouvons personne sur place.

Port de pêche de Dalvík

Nous nous efforçons donc de rechercher les baleine de terre. La route au nord de Dalvík monte un peu en hauteur et on a en principe une bonne vue sur l’entrée du fjord Eyjafjörður. Mais les distances sont très grandes et les jumelles ne suffisent pas à voir une baleine au loin. Nous pensons cependant qu’il n’y en avait pas à ce moment, sinon il y aurait peut-être eu des départs d’excursions pour les voir.

André à la recherche de baleines. Photo: Alex Medwedeff

Le fjord est impressionnant par ce beau temps.

Le Cap Kjálkanes à l’entrée du Eyjafjördur

l’Île Hrísey dans l’Eyjafjörður

La cascade en bas donne directement dans la mer.

Cascade Mígindisfoss

Ólafsfjördur

Pour rejoindre l’Ólafsfjördur, il faut taverser un tunnel vers la gauche et donc vers l’ouest. De l’autre côté le mauvais temps règne déjà. Nous nous réfugions dans l’unique café du village. Les gérants sont surpris de notre visite, car peu de touristes avancent jusqu’ici.

Village d’Ólafsfjörður avec son port

Monument à Eyvindur Jonsson

Eyvindur Jonsson vécut de 1678 à 1746, on honore ici bien des anciens.

Il pleut sur l’Eyjafjörður au retour

La route se termine cependant à l’Ólafsfjördur et nous retournons ensuite vers Akureyri  pour continuer notre route vers l’est. La météo ne se prête qu’à rouler.

#28  -  -  

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.