Falaise-forteresse Borgarvirki et l’église de Þingeyrar

#24  -  - 

Suite du jour 15, 2009.07.24

Le ciel reste très bas, il fait un gris sombre et cela se ressent sur les photos, il n’y a pas moyen de les rendre plus joyeuses.

Route: Hvítserkur  – U – 771 – Þorfinnsstaðir – 717 – Borgarvirki – 717 – Víðidalur – 1 – Sveinsstaðir – 721 – Þingeyrar – 721 – Sveinsstaðir.

  • Les routes 771 et 721 sont des pistes en bon état.
  • La route 717 est plus caillouteuse.
  • La route 1 est bien sûr goudronnée.

Borgarvirki

Le temps reste maussade, il pleut et la nuit il a neigé jusqu’à 300m au dessus du niveau de la mer. Nous montons quand même sur la petite montagne basaltique du Borgarvirki qui nous rappelle le Lamdouar près de Rissani au Maroc: une colline creuse utilisé pour se réfugier et à des fins militaires.

Le Borgarvirki est une montagne creuse qui a servi de refuge, de forteresse et d’étable.

Table d’orientation sous la pluie

Même avec ce ciel bas, on a une bonne vue de la petite montagne.

Lac Hóp vu du Borgarvirki

Breiðabólstaður, 650 m

Montagnes d’environ 970 m, au sud-est du Borgarvirki, avec le la neige fraîche tombée en juillet

Þingeyrar

Un peu plus à l’est, nous reprenons une piste pour l’église de Þingeyrar. Elle est grande, en pierre et une fois n’est pas coutume, fermée. Mais il y a une maison moderne à côté, sans doute pour accueillir des voyageurs. Il y a une cuisine dedans, un bon chauffage, un appareil pour se faire du café (avec caisse à coté). Avec le temps qu’il fait c’est le moment idéal pour le repas du midi. Nous restons une heure ici au chaud.

Cette assez grande église en pierres date de 1877 et se trouve à l’endroit d’un ancien couvent (maintenu du 12e au 16e siècle).

Eglise de Þingeyrar

Dans l’abri pour le voyageur sont exposés de copies du Landnámabók, du Homiliu-bók et du Codex Regius de l’Ancien Edda. Il s’agit de recueils de légendes avec des sources véridiques rassemblées entre le 9e et le 13e siècle.

Page du Landnámabók

Page du Homiliu-bók

Et il pleut encore quand nous repartons. Sur les montagnes d’environ 970 m se trouve de la neige fraîche tombée en juillet.

Le Víðidalsfjall au fond

La météo n’invite plus à d’autres excursions, on fait donc de la route par la suite.

#24  -  - 

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.