Fermes vikings et randonnée autour de Gjain

#12  -  - 

Suite du jour 10, 2009.07.19

À partir du Gullfoss, nous voulions rejoindre Langmannalaugar, mais il est trop tard dans la journée pour tenter cette piste. Nous visons donc un autre un site où nous espérons nous poser sur des prés à un cul-de-sac de piste.

Route: Gullfoss – 35 – 30 – 32 – Þjódvelðisbærinn  – 32 – 327 – Stöng.

  • Les route 32 et 35 sont goudronnées.
  • La route 30 est majoritairement goudronnée, les reste est en bon état.
  • L’accès à Þjódvelðisbærinn est couvert de gravier et glissant
  • La piste 327 est très chaotique, mais cela passe en voiture normale.

Ferme Þjódvelðisbærinn

Sur le chemin, nous visitons la ferme viking reconstruite de Þjódvelðisbærinn (entrée payante). Les murs sont en tourbe car il faut économiser le bois composé uniquement de rondins échoués. Ce bois vient en général de Sibérie. Les épais murs forment aussi une parfaite isolation.

La ferme Þjódvelðisbærinn est au centre de la photo, mais elle se confond avec le paysage

Murs de tourbe et toits couverts de gazon

Poutres et la tourbe comme matériau de construction

Chambre commune avec lits de peaux

Ferme Stöng

Un peu plus loin, quand la piste devient complètement impraticable pour nous, nous tombons sur le site d’origine de la ferme de Stöng. Le site devait être habité jusqu’au 12e siècle. Uniquement les pierres servant de dalle et les trous des places de feux sont d’origine. L’activité du volcan Hekla avait sans doute anéanti la colonie.

Ferme viking à Stöng

Un peu plus loin nous établirons notre camp.

Le soir la pluie cesse et elle est replacée par un vent violent. J’essaie de nous trouver une place pour le dîner en installant l’au-vent de manière verticale, mais il faut manger tête baissée pour que les bonnets ne s’envolent pas. C’est un de ces soirs où nous regrettons vivement de ne pas pouvoir manger aisément dans le véhicule un peu plus grand.

Notre installation à Stöng

Nicolas surveille le feu du réchaud

Jour 11, 2009.07.20

Cascade Gjárfoss sur la rivière Raudá à Gjáin

Le lendemain, il fait beau, mais très froid. Nous n’allons pas à Lanmannalaugar, ce serait encore plus haut et près des glaciers, les températures tournent autour de 0°C. Plus tard nous entendrons que la route est en en mauvais état et sans doute nous ne serons pas passés avec le Berlingo. Nous profitons du soleil sur place pour faire une randonnée autour du bassin du Gjárfoss. Depuis que nous sommes en Islande, nous avons noté que le matin il fait souvent un peu plus beau et que l’après-midi la pluie ou le vent peuvent survenir. Ce sera aussi ainsi ce jour-ci, mais l’après-midi nous serons déjà en route vers d’autres sites.

Nous laissons donc le véhicule en place et marchons sans plan ni carte en direction de la cascade que nous entendons plus loin en amont. Nous voulons en faire le tour et espérons trouver un passage sur la Raudá. Mais il faudra aussi passer pieds-nus dans la rivière très froide sur des rochers pointus et coupants. C’était ça ou rebrousser chemin.

Gorges Gjain

Arche naturelle et cascade dans les Gorges Gjain

Dem l’eau de la rivière passe par dessus des mousses vertes

Les deux cascades à Gjain

Cascade en amont de Gjain

Alex et Nicolas après la traversée de la Raudá à pieds nus

Dans la partie inaccessible avec notre véhicule, une certaine jalousie se fait remarquer en voyant un camper 4×4 récent.

Camper sur base SCAM SMT35 4×4

#12  -  - 

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.