Tour du Cap Vattarnes

#39  -  -   

Jour 20, 2009.07.29

Route: Eskifjörður – 92 – Reyðarfjörður – 1 – 955 – Fáskrúðsfjörður – 1 – Reyðarfjörður – 92 – Eskifjörður.

  • Les route 1 et 92 sont goudronnées
  • La piste 955 sur le Cap Vattarnes est en gravier sur la majeure partie

Il pleut et il nous reste une fin d’après-midi. La seule chose à faire: rouler pour être au sec et au chaud. La seule route praticable dans les environs que nous ne connaissons pas encore: le Cap Vattarnes.

Au retour, on lavera la voiture une deuxième fois pour la journée car on ne veut pas être trop sales dans les cales du bateau qui nous ramènera au Danemark. Ce n’est pas une question d’esthétique mais parce que les voitures y sont très serrés et tout le monde s’y frotte en accédant aux autres voitures.

Reyðarfjörður

Le Reyðarfjörður forme la mer au nord du Cap Vattarnes.

En bas le Cap Hólmaborgir, avec le Hólmatindur dans les nuages, sépare le plus large Reyðarfjörður à gauche de l’Eskifjörður à droite au fond.

Le Cap Hólmaborgir

Cheval islandais bicolore. Photo: Alex Medwedeff

Alex caresse les naseau de chevaux d’Islande

Dans les fjords de l’est, il y a beaucoup de fermes abandonnées.

Ferme Eyri délaissée

Devant l’avancée de terre Gríma avec un feu de navigation.

Cap Gríma sur la côte sud du Reyðarfjörður

Fáskrúðsfjörður

Le Fáskrúðsfjörður forme la mer au sud du Cap Vattarnes.

Fáskrúðsfjörður (parfois appelé Buðir) est  aussu un village de 600 habitants qui accueillit des marins français venant pêcher sur les côtes islandaises sur une période allant du 19e siècle jusqu’en 1914. Fáskrúðsfjörður signifie Fjord des Français.

Drapeau français à Fáskrúðsfjörður

Le village abrite un musée rappelant les liens franco-islandais locaux, les panneaux de signalisation sont inscrits en deux langues: français et islandais.

anneaux de signalisation bilingues à Fáskrúðsfjörður

Les moutons n’aiment pas nager.

Clôture allant jusque dans la mer

Dans les silos il y a de la farine de poisson.

Port de l’industrie poissonnière de Fáskrúðsfjörður

Sur la route 1 et par un tunnel, nous retournons à Eskifjörður et au camping. Cette fois-ci c’est à Alex de laver la voiture. Ensuite nous rangeons au mieux nos affaires pour le lendemain. Bien sûr nous plions la tente de notre fils et l’au-vent en leur état bien trempés. Nous les déballerons trois jours plus tard au nord de l’Allemagne.

#39  -  -   

No Comments

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.